12ème édition - 2011

Posted: 17 mai 2016
Category: Concentrations








12ème édition - 2011

plaque2011


affiche uriage 2011



URIAGE ‘cabriolet classic’  2011

LA GARDEN PARTY DES VEHICULES ANCIENS DE GRENOBLE


Après le 10ème anniversaire de la Grande Fête du cabriolet et de la Voiture Ancienne en 2009, où les pilotes de rallye de la région avaient été mis au devant de la scène et la mise en place d’un plateau central regroupant une petite dizaine de voitures au passé glorieux en compétition, décision fut prise de choisir, année après année, un thème pour chaque édition.


Ainsi, 2010 vit un historique complet de la légendaire Corvette résumé au centre du parc et cette année, l’occasion était trop belle de célébrer, comme nombre d’autres manifestations d’ailleurs, le cinquantenaire de la mythique JAGUAR Type E.


3vip  2vip  8vip


En ce Dimanche 22 mai 2011, huit félins alanguis, de toutes séries, étaient parfaitement mis en valeur dans le « carré » et laissaient admirer leurs courbes étirées.


Tant de beautés réunies en un même lieu relevait quand même du miracle, jugez plutôt : Série 1 cabriolet (3,8 L), série 1,5 (4,2 L), cabriolet et coupé, série 2 coupé, série 3 (V12) cabriolet, coupé 2 + 2, toutes étaient représentées, chromes étincelants et livrée sans faux plis…


6vip  7vip  4vip


Road trip sur les Balcons de Belledonne 


La balade matinale a conduit les quelques 60 participants sur les Balcons de Belledonne avec une « pause-café » dans le sympathique village de REVEL, où la Municipalité, via le Syndicat d’Initiative offrait café, jus d’orange et autres viennoiseries. La noria des voitures, sur le parvis de la mairie, engendra une animation importante pendant toute la matinée, au grand bonheur des habitants qui ne se privèrent pas de venir admirer les autos et bavarder avec les équipages.


Vidéo "youtube"


En surplomb de la Vallée du Grésivaudan du côté de St Jean le Vieux, ou abrité sous les mélèzes des pentes de Domène, ce parcours avait été choisi pour que la balade ne se résume pas à la recherche de panneaux ou l’identification de photos répartis sur le tracé, mais aussi pour la beauté des paysages traversés… Il n’en reste pas moins que la sagacité et l’attention devaient être           de mise chez les équipages et ce petit jeu d’observation réussit parfaitement à Pierre et Chantal COURT, à bord de leur Austin Cooper de 1967 qui, grâce à un sans faute, remportèrent le premier prix. Ils pourront ainsi aller s’essayer à la conduite sur glace, sur le circuit de Serre Chevalier.


Des parcs bien garnis…


2011-1    2011-2


       2011-3


C’est maintenant devenu une coutume… A peine les 9 coups ont-ils sonné au clocher des Thermes, de nombreux participants se précipitent pour essayer de trouver la meilleure place pour leur belle, qui à l’ombre bienveillante des platanes, qui le long du ruisseau… Jusqu’à 10 heures, ce choix est encore possible…. mais judicieusement contrôlé par nos responsables des parcs qui veillent à la bonne harmonie et à la disposition la plus cohérente possible des autos sur le « green ».


2011-4  2011-5


         2011-6


Les emplacements dédiés aux coupés et berlines se remplissent plus rapidement que ceux réservés aux cabriolets… Une nouvelle tendance, déjà notée lors de l’édition 2010, se révèle cette année : la présence de plus en plus importante de cabriolets modernes, souvent de très beaux modèles de la production européenne de ces 10 dernières années. Par ailleurs, cinq concessionnaires : Renault, BMW, Volvo, Mercedes et Porsche, présentent leurs modèles sportifs et « ouverts », et profitent de ce public passionné et attentif à tout ce qui a trait aux belles carrosseries et mécaniques.


3gar         1gar


4gar  5gar     2gar


L’ambiance sur les parcs, dans la matinée, est bien différente de celle de l’après midi. Le temps semble s’écouler plus lentement…


Comme si cette première partie de journée était affaire de spécialistes, le « grand public » est peu représenté. Inversement, les aficionados sont venus tôt et circulent dans les allées, commentant avec force détails les particularités de telle ou telle auto.


2011-11  2011-12


2011-13 2011-14


Puis, midi approchant, tout à coup c’est le rush ! Des voitures par dizaines, tous types confondus convergent vers le site de l’exposition, semant un vent de panique chez les « hommes en bleu » chargés de l’accueil initial, en créant un bouchon conséquent à l’entrée principale…


2011-21 2011-22 2011-8


Le public aussi, en tout début d’après midi afflue et une foule chamarrée envahit soudain les parcs, se pressant le long des barrières délimitant le parcours du défilé d’élégance.


2011-18 2011-7        2011-10


Les dames de la « Guinguette à Sophie » ne savent pas où donner le la tête, les crêpières et les friteuses tournent à plein régime et la machine à hot dogs itou… VIP et exposants se pressent à l’apéro, les pique-niques sortent des corbeilles en osier…


La garden-party, alors que le soleil est au zénith bat son plein ! Le succès est bien au rendez-vous.....


  2011-16    2011-17


2011-19     2011-20


Le défilé d’élégance : Humour et clins d’œil au 7ème art !


Est-ce la fin prochaine du festival de Cannes qui a inspiré les participants au défilé d’élégance cette année ?


Nous pourrions le penser au constat des mises en scène directement issues de comédies musicales et autres films des années 60 - 70. Ce panorama varié et non concerté, puisé chez les réalisateurs Français ou Britanniques a su séduire le jury, qui décerna le Best of Show 2011 (Prix spécial du Jury) au duo des « Demoiselles de Rochefort » à bord de leur 4CV découvrable de 1952. Quelques pas de danse sur le tapis de Danièle/Françoise Dognon-Dorléac et de sa sœur jumelle Véronique/Catherine Cavalli/Deneuve, sur la musique originale du film de Jacques Demy, conquirent les juges et ravirent les spectateurs.


defile11-8    defile11-9


Traversée du Channel pour les prix décernés aux autos et équipages Avant guerre et des années 60. Pierre et Monique Solier, vraiment So British à bord de leur MG TB de 1939, (un des 322 exemplaires construit à Abbingdon (GB) en moins de 6 mois en cette année de début du 2ème conflit mondial) remportent le prix des automobiles d’Avant Guerre et Patrick Dechamp / Carine Klethi campant un John Steed et une Cathy Gale très ressemblants dans une évocation tout à fait réussie de Chapeau Melon et Bottes de Cuir, emmènent le prix des autos des Années 60, à bord de leur très belle TR3 A de 1959.


defile11-4  defile11-11


defile11-12


Clin d’œil au dessin animé américain créé dans les années 50 par Gerry Chiniquy et Robert Clampett pour le prix des automobiles Après Guerre, décerné à Nicolas Ros, croulant de sueur sous la peau d’un Grosminet en peluche, contraint à pousser son minuscule Microcar Mochet de 1952 récalcitrant à quitter le tapis rouge, le 125 cm3 qui l’équipe refusant obstinément de démarrer….Ce curieux véhicule, à mi chemin entre la caisse à savon et la Vespa 400, récupéré dans une grange en Haute Loire, a été restauré en 2 ans par son propriétaire.


defile11-6  defile11-7


Bien que non récompensé, le duo Hervé Blanc-Lapierre… Maccione et Pierline… Courcel dans un remake de « L’Aventure c’est l’Aventure », remporta aussi les suffrages d’un public rigolard, devant la démarche chaloupée d’un Aldo plus vrai que nature, bien déterminé à conquérir les charmes de la passagère de son cabriolet Alfa Roméo Spider 2 L de 1972.


defile11-14  defile11-18


Mais n'oublions pas tous les autres concurrents que nous remercions vivement pour leur participation!


                  Citroen Trèfle 1925                                      Citroen Rosalie 7 UA1936                                   Rosengart cabriolet 1939


defile11-2    defile11-22    defile11-3


               Citroën Traction 11BL                                                                                     Austin Healey SpriteFrogeye MK1 1961


defile11-5                       defile11-13

                      Panhard Junior 1953                                                                                               Jaguar type E coupé série1


defile11-10                                  defile11-14


                     Cadillac Deville cabriolet 1966                                                                                       Excalibur 1973


defile11-17    defile11-15

 

                      Jaguar Type E cabriolet 1973                                                                                Triumph vitesse 2L 1968


defile11-21

defile11-20

Ponctuant le passage de chaque voiture, le trio de jazz « Black and Blue » interpréta des standards des années 30 à 60, aidant ainsi notre président, commentateur de l’événement, à reposer ses cordes vocales quelque peu malmenées par une sono pour le moins « aléatoire », heureusement plus fiable pour le passage sur scène du jeune et néanmoins talentueux groupe de rock Capokaze qui clôtura la journée.

defile11-1De nombreux prix furent offerts par Le Casino Joa d’Uriage et son restaurant « Le Whist », le restaurant « Les Terrasses », les laboratoires dermatologiques Uriage et les Thermes, le Circuit de Glace de Serre Chevalier et le Manoir des Alberges, autant de partenaires sans qui les participants ne pourraient pas être récompensés. Qu’ils en soient ici remerciés !

Doit-on avoir peur du chiffre 13 ?

Douze ans déjà ! Peut-on penser, alors que le rideau se referme sur la 12ème édition, que la Grande Fête du cabriolet et de la Voiture Ancienne est définitivement ancrée dans les rendez-vous annuels dédiés à la belle mécanique ? Doit-on revoir la formule, créer de nouvelles animations ? Les participants, fidèles à l’évènement, ne se lasseront-ils pas de revenir chaque année en ce même lieu, aussi beau soit-il, sans que rien ne change ?

La mobilisation des membres du club, forces vives le jour de l’évènement et gage de la réussite de la journée sera-t-elle toujours aussi spontanée et conséquente ?

A en croire les nombreux appels de participants potentiels avant la manifestation, nul doute que notre évènement est attendu… Nul doute également que les propriétaires de véhicules anciens prennent un certain plaisir à venir nous rejoindre dans le cadre magnifique du Parc des thermes d’URIAGE les BAINS à chaque printemps revenu !

Ils nous l’expriment « en live » le soir venu mais aussi dans les semaines qui suivent, grâce à ce vecteur de communication aussi rapide que magique qu’est le courrier électronique…

Ces nombreux messages de remerciements et de félicitations pour la réussite de la fête ne sont-ils pas la meilleure récompense pour les organisateurs ?

Ils vantent la convivialité de la manifestation, l’excellent accueil des VAGistes, le contact chaleureux avec les spectateurs, autant d’ingrédients qui font, disent-ils, la qualité de la manifestation.

Ne prenons pas la « grosse tête » pour autant… ! Persévérons et améliorons encore cette organisation !

Philippe CHETAIL

Photos :  Monange,  Montaillard,  Dognon, Bogey-Poesy

 

 

 

 

 

 

 







Citroen Traction 11BL              Panhard Junior 1953           Austin Healey SpriteFrogeye MK1 1961                    Jaguar type E coupé série1


Cadillac Deville cabriolet 1966              Excalibur 1973                    Jaguar Type E cabriolet 1973                  Triumph vitesse 2L 1968


Ponctuant le passage de chaque voiture, le trio de jazz « Black and Blue » interpréta des standards des années 30 à 60, aidant ainsi notre président, commentateur de l’événement, à reposer ses cordes vocales quelque peu malmenées par une sono pour le moins « aléatoire », heureusement plus fiable pour le passage sur scène du jeune et néanmoins talentueux groupe de rock Capokaze qui clôtura la journée.

 

De nombreux prix furent offerts par Le Casino Joa d’Uriage et son restaurant « Le Whist », le restaurant « Les Terrasses », les laboratoires dermatologiques Uriage et les Thermes, le Circuit de Glace de Serre Chevalier et le Manoir des Alberges, autant de partenaires sans qui les participants ne pourraient pas être récompensés. Qu’ils en soient ici remerciés !

Doit-on avoir peur du chiffre 13 ?

Douze ans déjà ! Peut-on penser, alors que le rideau se referme sur la 12ème édition, que la Grande Fête du cabriolet et de la Voiture Ancienne est définitivement ancrée dans les rendez-vous annuels dédiés à la belle mécanique ? Doit-on revoir la formule, créer de nouvelles animations ? Les participants, fidèles à l’évènement, ne se lasseront-ils pas de revenir chaque année en ce même lieu, aussi beau soit-il, sans que rien ne change ?

La mobilisation des membres du club, forces vives le jour de l’évènement et gage de la réussite de la journée sera-t-elle toujours aussi spontanée et conséquente ?

A en croire les nombreux appels de participants potentiels avant la manifestation, nul doute que notre évènement est attendu… Nul doute également que les propriétaires de véhicules anciens prennent un certain plaisir à venir nous rejoindre dans le cadre magnifique du Parc des thermes d’URIAGE les BAINS à chaque printemps revenu !

Ils nous l’expriment « en live » le soir venu mais aussi dans les semaines qui suivent, grâce à ce vecteur de communication aussi rapide que magique qu’est le courrier électronique…

Ces nombreux messages de remerciements et de félicitations pour la réussite de la fête ne sont-ils pas la meilleure récompense pour les organisateurs ?

Ils vantent la convivialité de la manifestation, l’excellent accueil des VAGistes, le contact chaleureux avec les spectateurs, autant d’ingrédients qui font, disent-ils, la qualité de la manifestation.

Ne prenons pas la « grosse tête » pour autant… ! Persévérons et améliorons encore cette organisation !

Philippe CHETAIL

Photos :  Monange,  Montaillard,  Dognon, Bogey-Poesy

 RETOUR PAGE CONCENTRATION

Home

Hey, like this? Why not share it with a buddy?

Related Posts